navigation

Questions en attente

Cliquer pour téléchargement

Commentaires»

1 2 3 54
  1. Honorable,

    Je tiens à saluer votre blog parce que pour moi, c’est le premier blog fait par un homme politique congolais que je connaisse. Je suis en effet convaincu que l’internet sera demain un des terrains de l’expression démocratique mais que, malheureusement, les politiques congolais n’en n’ont pas encore pris conscience (lire à cet effet l’articlel sur mon blog en cliquant sur ce lien http://mediatic.unblog.fr/2009/04/28/et-si-obama-inspirait-nos-politiques-dans-lusage-des-tic/). Je me bats pour la promotion des TIC en RDC, convaincu qu’ils contribueront au progrès de notre économie et de notre société. Je publie pour ce faire, chaque mois, un journal qui s’appell Medi@tic et je souhaiterai avoir un entretien avec vous sur votre perception du rôle des TIC dans notre pays.
    Je serai très heureux d’avoir votre réaction

    Gratien KITAMBALA
    Directeur de Rédaéction
    Medi@tic
    0998235242
    http://mediatic.unblog.fr

  2. bonjour,
    Au moins un des rares députés à offrir une opportunité aux citoyens de lui communiquer leuts points de vue. Ce jour, j’en ai trois et espère que vous les exploiterez lors de vos prochaines interventions :

    1. Comment au 21ème siècle un pays peut-il restreindre aussi fort la liberté de mouvement de ses citoyens en vendant le passeport national à des prix supérieurs à ceux des pays riches et de la plupuart des pays africains? Comment peut-on doter la seule capitale de capacités techniques de délivrer des passeports, comme si seuls les Kinois contribuent à l’achat de passeports, ont le droit de voyager, etc… Comment le fonctionnaire chargé de la délivrance de l’attestation de nationalité peut-il s’assurer que tous ceux qui en reçoivent sont des citoyens congolais? Souci d’efficacité ou plutôt de contrôle sur les ressources par les fonctionnaires, au détriment des populations?

    2. L’accès aux facilités modernes de communication demeurent un luxe en RDC. Comment combattre l’illetrisme informatique en RDC si l’importation de matériel imformatique, l’ouverture de cybercafé etc… ne peuvent être exonérées, comme cela se fait dans tous les pays voisins de l’Est Africain!

    3. Q’attend-on pour autoriser la retention à la source des 40% des recettes des provinces? Kinshasa s’encombre de trop de services et responsabilités qu’il n’arrive pas à assumer. Alors que la décentralisation permettrait d’améliorer la qualité des services au niveau central?
    Bien à vous, Zabika

  3. Bonjour Mr Zabika,

    Merci pour votre courriel;
    Concernant le passeport; j’ai eu l’occasion de soulevé la question lors de l’audition des membres du Gouvernement la semaine dernière.
    Nous ne pouvons continuer à faire des recensements selon le besoin des documents à fournir.
    Il faut une loi sur l’identification et faire un travail par le service qui sera désigné. Aujourd’hui, il est identifié lorsqu’il faut un permis de conduire, carte d’électeur, attestation de naissance, de nationalité, de résidence, casier judiciaire, passeport, carte d’ identité un jour,…
    Pourtant, il faut un fichier central qui permettra à chaque service de délivrer le document requis. Pour certains services, certaines informations resteront sécrètes.
    Et ce service devrait se trouver dans toutes les communes de la République. Voilà comment devrait fonctionner un Etat, mas nous manquons complètement de procédure de fonctionnement de notre administration.
    Ensuite, les prix ne devraient pas être ceux appliqués. Je ne comprends pas ce qui a été prévu de faire avec le bénéfice à dégager et comment le Minaffet voudrais se déployer en provinces pour délivrer les passeports, c’est aberrant.
    Concernant la rétrocession, je pense que cela ne servirait à rien pour la population à ce stade. Déjà maintenant, il y a des problèmes car ces rétrocessions sont mal orientées, mal dépensés par les gouverneurs et leurs gouvernements provinciaux.
    Aussi, tant qu’il n’y aura pas de dispositions réglementaires pour les passations de marché, ni de budget clairement connu et clairement élaboré en province, ces rétrocessions serviront à quelques personnes seulement ; on risque de fabriquer des vrais roitelets.
    plus de transparence avant, plus de contrôle, mise en place de la territoriale, alors au fur et à mesure, les choses marcheront. Entretemps, il faut respecter les textes, et vivre de nos maladies de mise en place de notre jeune démocratie.
    Portez vous bien
    Bamanisa Jean

  4. comment les hydrocarbures peuvent-ils contribuées au développement socio-economique et industrielle de la r.d.congo?

  5. bonjour Monsieur le Député, je vous apprécie beaucoup , vous incarnez un espoir pour notre pays en général,et de notre province en particulier. Je souhaite pour les prochaines élections vous voir à la tête de notre province comme Gouverneur. C’est eric Banga.

  6. J’étais à la recherche des différents articles pouvant me renseigner sur des projets de développement de la pisciculture en RDC, lorsque je suis tombé sur votre site.
    Ma première question est de savoir s’ils en existent, et où en étes vous sur le plan national ?
    Ma deuxième question est de savoir, si cette année, vous allez siégé au parlement en qualité de député national de notre pays.

    Cordialement.

    BAWART

  7. Bjr Bawart,
    Vous voulez sacoir s’il existe des projets de pisciculture ? Oui, il y a des pisciculcure de ferme, pas très organisés, pas professionnels;
    Pour cette législature, mon nom n’a pas été retenu par la CENI.
    Bonne soirée

  8. Bonjour monsieur Bamanisa,

    Je suis congolaise issue de la diaspora et j’ai découvert votre site tout à fait par hasard.
    Je tiens à vous en féliciter ainsi que pour toutes les initiatives dont vous êtes à l’origine.
    Comme vous le savez les médias occidentaux ne diffusent que sporadiquement ce genre d’exemple en particulier sur la RDC.

    Je déplore la non reconduite de votre mandat. Mais espère sincèrement que vous ne cesserez pas votre lutte pour un Congo économiquement plus autonome et patriote.

    Sur ce point, j’ai quelque questions auxquelles je ne trouve point de réponse sur le net. Elles concernent la Sotexki.
    Malgré les efforts consentis ces derniers mois, ce dernier fleuron du textile congolais ne possède pas de site en ligne.
    Pourriez-vous me communiquer les coordonnées de personnes de contact fiables et réellement informées sur les avancées de ce groupe?

    Je ne pourrai peut être pas apporter de soutien financier à cette entreprise mais, j’ai quelque idées desquels je désire m’entretenir
    avec la dite personne.

    En vous remerciant d’avance pour l’intérêt que vous porterez à ma requête.

    Cordialement,

    Ndelela

  9. Bonjour Ndelela,
    Je vous remercie pour vos encouragements.
    Vous constaterez que j’ai un parcours qui m’a permis de militer souvent pour les autres, tant les entreprises que les personnes.

    Tout ce qui touche la PO m’intéresse.
    Voici les coordonnées de Mr LOKO, DG adjoint glombertloko@yahoo.fr et +243998507393

    A bientôt
    jeanbamanisa@yahoo.fr
    +243818959001

  10. Bonjour Monsieur Bamanisa,

    Suis un cadre dans une entreprise privée dans la ville de kisangani. Et suis à fin contrat avec la dite entreprise, présentement suis en quete d’un nouvel emploi.

    J’ai eu à vous écrire sur votre mail adresse à deux reprises en vain. J’aimerais bien intégrer votre entreprise car soucieux d’apporter ma modeste pierre à l’édifuce dont vs ne cessez de battre tant sur le plan politique que privé à fin dans l’optique de rendre service tant pour les entreprises que les personnes comme vous l’avez dit à votre réponse à Ndelela.

    Permettez moi de vous dire merci anticipativement en guise de votre réponse à ma requête.
    Cordialement,

    Guy

1 2 3 54

Laisser un commentaire

MATTNA |
Bloc-notes de Raoul d'Andrésy |
Social Democratic Union / U... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Kitoka Moke Mutondo
| lyceededemain
| alternativewittenheim